Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Progressif - Jacula / Antonius Rex - Entretien avec Antonio Bartoccetti

par lou 28 Novembre 2013, 10:43

C'est un fait : je ne pensais pas obtenir si facilement un entretien avec l'homme derrière les très célèbres Jacula et Antonius Rex. Deux groupes ayant le statut de "cultes" parmi les amateurs du genre. Jacula, c'est une espèce d'ovni musical venu des cryptes les plus sombres, et ceci dès 1968, complètement à contre-courant d'une culture hippie. Ici, ce sont les explorations de l'esprit, les méditations blanches et noires, des sons d'orgues vicieux et démoniaques entrecoupés parfois de formules et d'incantations de Bartoccetti. Les disques de Jacula se sont principalement vendus dans des sectes et autres cultes. C'est une expérience a part, on accroche au truc et on se laisse happer dans un univers fait de bois menaçants, de présences inquiétantes et de rituels impies. Antonius Rex, la deuxième expérience sonore, explore des dimensions plus progressives, avec des claviers et vocaux de Doris Norton sur les premiers albums, les riffs heavy et les incantations d'Antonio Bartoccetti étant toujours là. L'expérience musicale se poursuit de nos jours dans des albums aux consonances très prog/metal/gothique avec un line up différent. Août 2013 : 100 fans sont triés sur le volet pour assister à une représentation à Pérouse, faite de rituels et méditations ainsi qu'un concert et du vin gratuit, le tout de 22h à 6h du matin. L'homme se fait rare, agit dans l'ombre, nous transmet ses visions et inspirations musicales par ses albums souvent distillés en quantités limitées. C'est pour Fuzzine qu'il a accepté cet entretien et c'est un honneur pour moi. Rencontre avec un précurseur.


L.H : Comment vous est venu l'idée de créer Jacula en 1968 ?

Antonio Bartoccetti : En passant du temps avec le sorcier Franz Parthenzy.


L.H : Est ce que ce son unique que l'on retrouve sur les deux premiers albums de Jacula est le résultat d'un contact avec certaines forces et est ce que cela vous a aidé à trouver de nouvelles inspirations, de nouveaux paysages sonores à explorer ?

AB: Oui… Complètement… Le monde est remplit de forces invisibles… II y a plus de 640 micro-démons.


L.H : Pensez-vous qu'une personne qui écoute Jacula serait plus réceptive a la musique si elle se trouve dans une condition bien spécifique, dans un certain état d'esprit ?

AB: Oui… Asolument… L'esprit se doit d'être libre des absurdités de la routine de tous les jours


L.H : Comment était l'ambiance en studio lors de l'enregistrement des albums de Jacula ?

AB: Il y avait plein de champs magnétiques.


L.H : L'autre incarnation de votre musique, Antonius Rex, explore des directions musicales différentes. Quelles étaient les raisons du passage de Jacula à Antonius Rex, puis de retourner plus tard à Jacula pour un album (Pre Viam) ?

AB: J'ai besoin de deux groupes pour exprimer mes sentiments de la meilleure manière qu'il soit.

Jacula = esoteric parabiblic mystic

Antonius Rex = metal gothic prog


L.H : Quels sont les thèmes et messages qu'Antonius Rex aime délivrer à son public ?

AB: La vie est la mort.


L.H : Que pensez-vous du rendu "live" de votre musique ? Encore une fois, y'a-t-il besoin d'être dans des conditions particulières afin d'apprécier, de ressentir la musique d'une manière spécifique, et allez-vous faire d'autres concerts en tant que Jacula ou Antonius Rex ?

AB: Le monde est fait de plein de sonorités qui sont écoutées/captées par les plus excentriques d'entre nous. Nous faisons toujours ce que notre âme nous suggère.


L.H : A quoi ressemble le futur pour vous/Jacula/Antonius Rex, des plans en particulier ?

AB: Ecoutez attentivement les paroles de la chanson "Antonius Rex Prophecy".


L.H : De votre point de vue, y'a-t-il une façon concrète et efficace de contacter l'au-delà ? Est ce qu'il y a des forces invisibles qui nous influencent dans notre vie quotidienne ?

AB: SECRETS


L.H : Ces lignes sont les vôtres... avez-vous des commentaires, conseils, mots de poésie, que vous souhaiteriez communiquer à nos lecteurs ?

AB: J'aime énormément les paroles de "Disincantation" et "The Fatal Letter".

 

Louis Hauguel pour Fuzzine.

Correction Par Maxime.

LIEN :

Youtube


------------------------------------------------------ Extra interview :

CULT

Jacula "IN CAUDA SEMPER STAT VENENUM" (1969, Gnome, LP)

Jacula "IN CAUDA SEMPER STAT VENENUM" (1969, Charles Tiring LP) (C) Charles Tiring (white label, Charles Tiring signature, ltd 300 copies ) ---- (UNOFFICIAL)

Jacula "IN CAUDA SEMPER STAT VENENUM" (1981, Wandessa Yelton LP, ltd 100 copies ) (€ 500 ) (C) Wandessa Yelton (white label, WY signature, pictures + dark goth insert) ---- (UNOFFICIAL)

Jacula "IN CAUDA SEMPER STAT VENENUM" (2001, BWR) LP-CD (P) & (C) Black Widow&Musik Research - Published by Brioche Music

Jacula "IN CAUDA SEMPER STAT VENENUM" (2004 live in Paris) bootleg LP -- (UNOFFICIAL)

Jacula "IN CAUDA SEMPER STAT VENENUM" (2013, live in Perugia-Italy ) (€ 500 ) bootleg LP -- (UNOFFICIAL)


In project :

-------Jacula "MYSTIC VOICES " (2014, MR, LP-CD) - mystic - gothic - doom - progressive - parabiblic

-------Antonius Rex " C.M. " (2014, only LP 2014 + USB key) ---- (2014, Musik Research - LP Ltd. - 33)

-------Antonius Rex " H.P. " (2015, LP -CD-USB key) ---- (2015, Musik Research )

 

Progressif - Jacula / Antonius Rex - Entretien avec Antonio Bartoccetti

commentaires

Haut de page