Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brèves Qui Fusent - Les Chroniques de Sylvain / Janvier 2010

par lou 4 Février 2010, 09:28

Anthony Moore - Pieces from the Cloudland Ballroom (UK, 1971)http://2.bp.blogspot.com/_8urIKD5h548/RoMbfD40LxI/AAAAAAAAAUA/tzHmmv--1S4/s320/418BEEC55X.jpg

 

Musicien anglais ayant oeuvré en Allemagne et ainsi classé dans le Kraut, pourtant ce disque n'en est pas (à moins que...). Contemporain du premier Faust, il est composé de trois longues pièces dont Jam Jem Jim Jom Jum sorte de vocalises de plus de 21 minutes que certains pourront trouver stressantes et pénibles, deux autres titres complètant cet album, plus calmes et plus planants donc plus faciles d'écoute. Anthony Moore a également écrit des textes pour Pink Floyd et été membre du groupe progressif Slapp Happy. Deux musiciens de Faust ont participé à l'enregistrement d'ou l'affiliation peut-être à la Kraut musik.

 

 

 

 

Rising Storme – Calm Before…The Rising Storme (US, Remant BBA-357 – 1967)

http://3.bp.blogspot.com/_8UxqOB8rDCg/StzJCwvRHhI/AAAAAAAAA_I/K7v1n6oSCCk/s320/The_Rising_Storm_Calm_Before....jpg

Tony Thompson – Guitare

Bob Cohan – Guitare

Todd Cohen – Basse

Charlie Rockwell – Claviers

Tom Sheft – Batterie, Percussions

Rick Weinberg – Harmonica, Chant

 

Après s'être appelé les Remants, ce groupe du Massachusetts change de nom et sort son unique album sur son propre label (Remant), une oeuvre qui colle comme une seconde peau à ces années soixante sur le déclin. Composé en partie de reprises de classiques (In the Midnight Hour, Baby Please don't Go) sur fond d'orgue suranné et aigrelet ainsi que de jolies ballades éthérées dont le "A Message to Pretty" d' A.Love. Cet album a été réédité par Eva en 1984, ce qui est heureux quand on sait que le pressage original ne fut tiré qu'à 500 ex.

 

LIEN :

Ici


Haymarket Square – Magic Lantern (US, Chapana CRM 201 – 1968)http://file.blog-shinjuku-rock.diskunion.net/ae82e60d.jpeg


Gloria Lambert – Chant

Mark Swenson – Guitare, Chant

Robert Homa – Basse, Chant

John Kowalsky – Batterie

Cinq longs titres (+ un plus court) sur lesquels ces musiciens laissent leur imagination et leur musique libres de toute contrainte, musique qui sert de support à la voix de la chanteuse au timbre proche de celui de G.Slick. Mis à part un sempiternel et barbant solo (cadeau du groupe au batteur très présent tout au long des six compos), cet album énergique est gorgé de guitare distordue, de fuzz, de wah-wah et de la spiritualité inhérente au Flower Power même si ce combo est originaire de Chicago. Une belle reprise de Train Kept-a Rollin' figure au menu de ce superbe Lp psychédélique. À écouter absolument.

LIEN :

Ici

 


Baby Grandmothers – Turn On, Turn In, Drop Out (Suède, 1967)

 

http://2.bp.blogspot.com/_5nzMjcIPlEw/Sav8vl22QnI/AAAAAAAAAn0/7LcM4tqZg54/s400/Front.jpgKenny Hakanson – Guitare

Bella Fehrlin – Basse

Pelle Ekman – Batterie

 

Power trio de heavy/psychérock qui malgré une brève existence a su se construire une certaine notoriété et à se faire apprécier de ses pairs tels Frank Zappa par exemple, jouant même en première partie d'Hendrix. Du Rock, mais pas du pataud ou du gros qui tache, plutôt du raffiné et de l'imaginatif.

 

LIEN :

Ici

 

 

 




Jandek – You Walk Alone (US, Cordwood 0754, 1988)http://www.gloriousnoise.com/images/jandek-walk-alone.jpg

 

Un pseudonyme sous lequel se cache un Texan mystérieux, alter ego du Captain Beefheart et de Jeffrey Lee Pierce, qui pleure plus qu'il ne chante un Folk/Bues déstructuré, irrationnel, un Blues de tripes et de sang, passionné jusqu'à l'aliénation. Un artiste atypique qui naguère ne donnait encore que peu d'interviews et n'apparaissait que rarement sur scène, ou pas du tout ; enregistrant une pléthore d'oeuvres qui furent un exercice périlleux à tous les téméraires qui eurent l'imprudence, ou l'impudence, de tendre l'oreille.... Cet homme, son space/blues crasseux et son univers déglingué vous font voyager jusqu'aux portes du Velvet Underground et de son Folk urbain à la beauté si sauvage et vénéneuse.... You walk alone ...

LIEN :

Ici

 




Asoka – Asoka (Suède, 1971)

 

http://ring.cdandlp.com/burtech/photo_grande/113938463.jpgRobban Larsson – Guitare

Patrick Erixcon – Chant, Bongos

Claes Ericsson – Orgue, Piano

Kent Bengtson – Basse

Alf Bengtson - Batterie

 

Rock progressif dans la langue locale, batteur à la frappe légère et précise, basse discrète, guitare acidulée qui fraternise avec un clavier parfois jazzy et une voix aigüe qui colle bien avec la musique ; le tout agrémenté d'une pincée de fuzz et de wah-wah, rien que du bon.

 

LIEN :

Ici


 





Tomorrow Blue – Toad (Suisse, Halleluja 1972)http://4.bp.blogspot.com/_q4mgeDm4WE0/SZFvqNbgVNI/AAAAAAAAB0I/I8ClXYBLhu8/s320/folder.jpg

 

Vittorio Vergeat – Guitare, Piano, Chant

Cosimo Lampis – Batterie, Chant

Werner Frölich – Basse, Chant

 

Power trio suisse de heavy/Rock qui possède en son sein un guitariste très compétent et une rythmique de plomb, honnête et efficace, mais il y avait des milliers de combos dans le même style en 72. Peu de moments d'accalmies (Blind Chapman's Tales) sur ce disque qui sent plutôt la sueur. À noter une reprise de "I Saw Here Standing There" en bonus sur la réédition Cd. Ces gars ne font pas de quartiers et j'ai quand même bien aimé.

 

LIEN :

Ici

 

 

Sylvain.

commentaires

Haut de page