Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cosmic Riders - Fuzz Against Junk/Secret Saucer/Sebkha Chott

par lou 13 Juillet 2010, 13:41

Cosmic Riders

 

Revue de presse et chroniques délirantes

 

 

Fuzz Against Junk

http://a516.ac-images.myspacecdn.com/images01/33/l_2c60d81a217d185e253527a273c07503.jpg

 

Alors, qu'avons-nous là ? Sur leur site Myspace, ils disent :

Psychédélique / Folk / Expérimental - Chapter 18 of a freak fuzz jazz organ freakout !

Tout un programme quoi !

Et de Jazz il en est question ici en effet, mais bien évidemment vous l'aviez compris, en v'là encore qui vous trafiquent le bon vieux jazz comme ça devrait pas être permis, mais la fusion Jazz-Rock bien scolaire ne semble pas non plus être leur tasse de thé.

Étant donné ma connaissance tout de même très limitée du genre, j'éprouve quelques difficultés à trouver des éléments de comparaison. Leur musique me fait fortement penser aux Krauteux les plus orientés jazz comme Embryo par exemple. L'influence Can est assez énorme sur certains morceaux. Bon, en même temps ils servent aussi parfois de backing band pour Damo Suzuki donc...


 

Le saxo, très présent, me fait penser à celui de Didier Malherbe et l'influence Gonguienne (Gnomesque ?) devient carrément évidente sur le morceau "Trane To Neptune" présent sur leur second album. Le chant évoque aussi parfois les hurlements Beefheartiens ! Sauf quand c'est Madame qui chante bien sûr... Et sur certains morceaux live écoutables sur Myspace, on a carrément l'impression d'entendre du Kobaïen !!

 

Le groupe est de Bristol et composé de :

Aaron Hawkins - Sax, Flute, Vocals

Paul Allen - Fuzz Organ,Electric Guitar, Audio Generator, Vocals

Ian Green - Electric Guitar, Accoustic 12 String, Vocals

H.O Morgan - Electric Bass

Steve Dew - Drums, Percussion, Toys, Vocals

Keith Bailey – Percussion

 

Un petit myspace pour les curieux ICI

 

Deux albums chez Invada Records :

Fuzz Against Junk (2004)                                                            Neti Neti (2008)

http://4.bp.blogspot.com/_1NlORXCQzGk/Sn7HBHTjl4I/AAAAAAAACyI/xYMVvNvOzT0/s400/cover.jpghttp://2.bp.blogspot.com/_8DiRa5-3WZA/SO4A6SRcu-I/AAAAAAAABis/9TA6Yu3JZ60/s320/cover.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au sujet de Neti Neti, j’ai trouvé ça :

"Yet again they deliver an even better, more interesting platter of English Beefheartian sonic soup with much improved production by a producer that could have been a student of the two Joe's (Meek & Boyd)"

 

  Secret Saucer

 

 

Un groupe américain exécutant un Space Rock extrêmement classique il est vrai, mais terriblement bien fait, alors pourquoi bouder son plaisir ? Les fans de planeries seventies seront aux anges tant les ambiances et sonorités sont proches des maitres du genre. Attention, il ne faut pas être allergique aux bidouillages de synthés, pas moins de 5 spationautes s'acharnent derrière les claviers ici, épaulés par 3 guitaristes qui ont certainement bien apprécié les disques de Steve Hillage. " We are influenced by the music of the spheres and lots of other groovy substances and Space Rock Pink Floyd, Hawkwind, Gong, Quarkspace, Star Nation, Architectural Metaphor, Amon Duul II ,Ozric's, Eloy,Steve Hillage,Omnia Opera, Nektar,High Tide,Captian Beyond,etc, etc ".


C'est VRAIMENT un groupe de fans du genre qui font la musique qu'ils aiment sans prétention, sans trop se prendre la tête, pour se faire plaisir.
Un lien pointe vers le "site web" du groupe depuis leur Myspace ....

http://melosprogbazaar.com/index.php?board=569.0

En fait..., on tombe sur le topic d'un forum de progueux où les autres cinglés dans leur genre présentent leurs groupes et tiennent leurs hordes de fans au jus des dernières nouveautés. Une soixantaine de groupes ... pour la lettre S ! S'ils sont tous aussi bons je risque de passer pas mal de temps à éplucher leur forum.

 

Le Line-Up :

PAUL WILLIAMS (Quarkspace, Church of Hed)

GREG KOZLOWSKI (Architectural Metaphor)

JAY SWANSON (Quarkspace)

STEVE TAYLOR (Star Nation, Sun Machine)toured w/ Hawkwind, Nik Turner

STEVE HAYES (Star Nation, Sun Machine) performed w/Hawkwind, Daevid Allen

THOMAS MARIANETTI (Sun Machine, Nick Riff)

BILLY SPEAR (Sun Machine)

DAN SCHNELL (Sun Machine)

DAVE HESS (Blaahh)

 

Pas des bleus quoi ! Beau pédigrée tout de même (pour qui s'intéresse au genre).

Element 115 – 2005          

http://1.bp.blogspot.com/_eINfx4bb_DA/Sabw4N6g_vI/AAAAAAAAAMM/xCVr0ADRKB0/s320/scan0002.jpg


"Imagine if back in 1974, if David Gilmour, Klaus Schulze, Manual Gottsching, Florian Fricke, Robert Fripp, Edgar Froese, Richard Sinclair, John Wetton, Robert Wyatt & Bill Bruford got together and jammed while the tapes were rolling. Well, fast forward to the present, take members from the premiere US space rock bands and musicians who have toured with Hawkwind and Nik Turner, took them to a beautiful, remote location, locked them in a studio, and told them to jam. What do you think you’d get? Secret Saucer."




Second Sighting – 2007 

http://3.bp.blogspot.com/_eINfx4bb_DA/SabwrtVcqjI/AAAAAAAAAME/YIJH-_OBawc/s320/scan0001.jpg

 

 Tri-Angle Waves – 2009

http://www.progarchives.com/progressive_rock_discography_covers/4137/cover_1318142172009.jpg

"An enjoyable space trip band sound can be heard on this third album, consisting of various layers of different sonic instruments (guitars and keyboards mostly) on a bed of smooth bass and drums and slower keyboards or guitars, with on top more improvised sequenced electronic UFO effects (on the intro), piano parts, Steve Hillage-guitar vibrations (on the third track), jazzier smooth parts (on track 2), trippy Hammond parts (on track 2), piano and other keyboard improvisations, from ambient textures to melodic solos, all heading towards a most often very relaxed space trip. From three up to 8 people added their layers to make this journey into space."

 

Sebkha Chotthttp://www.uergsel.de/uploads/sebkha-chott.jpg


Sebkha Chott est un groupe Français, du Mans semble t-il. Bon, soyons clairs, je viens de les découvrir et il y a peu de chance qu'ils deviennent un de mes groupes favoris. Pourquoi j'en parle alors ? Parce que j'en suis sur le cul !

Sérieux, des comme ça je croyais vraiment qu'on en faisait plus depuis longtemps ! Trop délirant, trop barjot, restez pas là monsieur y a des gens qui travaillent !! La musique de Sebkha Chott ça sent... comment dire... le Zeuhl à plein nez, mais énervé le zeuhl ! Un bon zeste de Rock In Opposition aussi (Henry Cow, Art Zoyd, Univers Zéro, Etron Fou Leloublan, Aksak Maboul, La Société Des Timides ...) ou encore la fanfare sous acide genre Herbe Rouge, rajouter un chouïa de Beefheart là-dessus et servir chaud !

Leur Myspace pour ce faire une petite idée de la bête :

http://www.myspace.com/sebkhachott


Et surtout leur site internet qui, à l'image de la musique, est bien délirant :

 http://sebkhachott.websanslimit.net/ohreland/ohreland_genesis.php

La présentation des musiciens est tout simplement grandiose (il suffit de passer le curseur sur les photos des musiciens pour voir un petit laïus apparaitre). Voici par exemple le tromboniste :

Tzom Trümb : Trombone

Tzom Trümb est un ancien de l'harmonie municipale de Rouperroux-le-Coquet (72110 - France). Licencié pour avoir, à plusieurs reprises, joué la Marche Funèbre au lieu d'ouvrir le ban, ce qui occasionna le trépas dans l'hilarité populassière d'une bonne quarantaine de héros de guerres, il en a gardé l'amour de l'uniforme et de la marche au pas, et un chagrin et une honte inaltérable qu'il tente de noyer dans l'alcool depuis lors. D'aucuns diraient que Tzom Trümb est binaire, tant ses fonctions vitales sont limitées à ronfler et boire, mais ça serait commettre une lourde erreur, Tzom Trümb n'est pas binaire, il est manichéen. Et sa vision du bien et du mal est aussi trouble et chargée que son haleine, et est fortement sujette à variations, puisqu'elle reflète les velléités du tyran en matière de répression. Tzom Trümb n'est pas encore équipé d'un Canard-Pistolet-Nucléaire, mais ça ne saurait tarder, "et ce jour-là, a dit Casius Clay, il ne sera plus temps de s'agiter en tout sens !"

Cap'tain Roses : Guitare + Chant / Guitar + Vocals

Tu rigoles, mais moi, un jour, je ferai Le Mans-Strasbourg via Novossibirsk à la nage sur des skis gonflables propulsés à l'énergie nucléaire de salle de bains..."


L'histoire du groupe délirante, absurde, hallucinante, cartoonesque, surréaliste et... interactive.
Un petit extrait :

Prologue : La tour de Babybel... Il y a 10 000 ans déjà, les hommes, emportés par leur orgueil légendaire, entreprenaient la construction d'une tour dont les dimensions dépassaient leur propre entendement.

Depuis la vigie de cette tour, d'aucuns pourraient aisément regarder dans le vestiaire des filles, séparé de celui des hommes par une simple cloison et dépourvu de toit, afin que les DieuxLa Trinité du Mekanik Metal Disco puissent largement profiter du spectacle.
Les Dieux La trinité du Mekanik Metal Disco, à ce moment-là, étaient en pleine digestion séculaire d'un repas de délices un peu trop arrosées d'ambroisie ; repas auquel ils avaient d'ailleurs invité les filles dans l'espoir que... Mais celles-ci, même fin saoûles, repoussaient leurs avances, et les DieuxLa trinité du Mekanik Metal Disco, qui n'en étaient qu'à leur 6533ème jour, n'avaient pas encore créé le GHB (il faut dire qu'entre l'homme, la femme, les trottoirs et donc les caniveaux et les bagnoles, les canards en plastique et donc les baignoires en émail, les saucisses frites... ils n'en avaient pas le temps).
Bref ! Toujours est-il que ce cirque aurait pu continuer longtemps à la barbe des DieuxLa trinité du Mekanik Metal Disco sans qu'ils ne s'aperçoivent de rien, si un adorateur avisé et totalement désintéressé des affaires de sexe n'était allé les trouver dans leurs lubriques et divins quartiers pour leur faire part du blasphème.

Les DieuxLa Trinité du Mekanik Metal Disco punirent immédiatement les hommes, en les privant de leur langage originel, et en les faisant parler des milliers de langues différentes. Ils leur refilèrent également les filles, dont il n'y avait rien à tirer, qu'ils nommèrent Ah ! les bonnes femmes et qu'ils affublèrent d'un nombril pour qu'elles sachent où se regarder et que personne n'oublie jamais leur priorité absolue. Enfin, les DieuxLa Trinité du Mekanik Metal Disco ôtèrent aux hommes et aux filles toute faculté d'appréciation artistique et culturelle, et jamais plus les hommes et les filles n'entendirent la musique céleste : le Mekanik Metal Disco. Leur quotidien — dans le meilleur des cas — musical serait constitué désormais de musiques catégorielles s'auto-chiant les unes sur les autres à l'image de leurs auditeurs.
Jamais plus ? Non, pas tout à fait. En effet, en guise de remerciement, les DieuxLa Trinité du Mekanik Metal Disco firent cadeau à Wladimir Ohrelianov DeuWladimir Ohrelianov Deu (leur sauveur-adorateur) d'un lopin de la Terre des hommes et des filles et du secret de la composition du Mekanik Metal Disco.

Afin qu'il n'y ait aucune ambiguïté, les DieuxLa Trinité du Mekanik Metal Disco gratifièrent Wladimir Ohrelianov DeuWladimir Ohrelianov Deu d'une illustre dynastie de leaders, ce qui permet de l'orthographier : Wladimir Ohrelianov IIWladimir Ohrelianov II.

On lui fit également don du fragment d'Ève, nommée Yüla SlipovitchYüla Slipovitch, garantie sans nombril et sans tabou, et sur laquelle le GHB ne serait vraisemblablement d'aucune utilité.

Enfin, un dernier présent lui fut fait : Wladimir Ohrelianov IIWladimir Ohrelianov II obtint le pouvoir de déclencher des orages énormes de toutes sortes, et notamment de Canards Nucléaires, point au sujet duquel la Convention de Genève fut amendée pour lui uniquement.
Wladimir Ohrelianov IIWladimir Ohrelianov II s'empara avidement du lopin de terre, qu'il motorisa aussi sec, en se servant de son neveu, Antòn PinokiovAntòn Pinokiov - Mort le Quatrième Jour, athlète de caniveau, et du Lieutenant Alter FrabrovitchAlter Frabrovitch - Mort le Sixième Jour, qui fit office de contremaître et usage du martifouet-piqueur.
Ainsi naquit, en cette année de 10000 ans plus tôt, le monde itinérant d'Ohreland et l'immensité burlesque de Sebkha-Chott.


Jour Premier : Souffrage Universel

Le premier jour, l'empire Ohrelandais se peupla instantanément des 12 523 767 travailleurs et des 53 723 usines de production de Mekanik Metal Disco qui allaient en faire un empire prospère s'il en est.

Le souffrage universel fut inventé dans l'heure, et au bout de quelques minutes d'auto-tortures, les ouvriers Ohrelandais élirent à l'unanimité + 1 Wladimir Ohrelianov IIWladimir Ohrelianov II comme maître éternel de leur somptueux empire.

Ainsi allait-il en être pour des siècles de lumières, sans ténèbres et sans grève.

Et c'est comme ça jusqu'au huitième jour... http://www.progarchives.com/progressive_rock_discography_covers/2939/cover_4952201972009.jpg

 

Discographie :

 

_2006 : Nagah-Mahdi - Opuscrits En Quarante-Huit Rouleaux

 

_ 2008 : Tapisseries Fines En XXX Strips Et LXXX Trompettes

 

_ 2009 : De L'Existence De La Mythologie Chottienne En Sept Cycles


_ 2010 : De La Persistance De La Mythologie Chottienne En ??? Vélos




Venukse!

 

 

 

 

 

 

 

 

 


commentaires

Haut de page