Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DVD / Rolling Stones - Ladies And Gentlemen

par lou 13 Décembre 2010, 10:14

DVD

 

The Rolling Stones - Ladies & Gentlemen

 

Les Pierres Philosophales

http://2.bp.blogspot.com/_r8mXG0odLaE/TOiITuK9-FI/AAAAAAAAAVQ/P6F2X8vlenM/s1600/Rolling%2BStones%2BLadies.jpgAlors on est enfin arrivé au point crucial d'une vie. Celui où il faut bien commencer à penser à la fin du règne. Où la transmission d'un héritage devient une priorité. Bref, quand l'âge parlant, et le temps alloué à son numéro se raccourcissant, on se penche sur hier avec amertume. Pas sûr que les regrets soient le genre de Jagger, toujours est-il que  les  Rolling Stones commencent (un peu) à ouvrir la malle aux trésors. Oh pas encore le tas d'or au fond de la grotte, mais déjà plus que les bonus bricolés à la va-vite, pour booster le dépoussiérage du catalogue. Pour les amateurs de fins de soirée DVD, Ladies And Gentlemen s'impose comme la curiosité de l'année, tant cette tournée US de 1972 a nourri son comptant d'histoire. Le trafiqué Cocksucker Blues était un douteux amalgame de plans dope et cul à tous les étages. Et le bouquin STP reste un classique de la meilleure littérature rock. Nous manquaient des images live, un témoignage de l'apocalypse scénique, un holocauste du canapé à 23 heures... Au risque d'en décevoir certains, on découvre des Stones très pro, un show réglé au petit poil. Autant pour les iconiques répétions déjantées, et le laisser aller généralisé. Par bonheur, la caméra se concentre encore et toujours sur le groupe en entier, pas de chanteur gesticulant qui squatte l'avant scène. Ou de public exploré à la loupe. L'important c'est la vision  globale. Et croyez moi, ça assure sec.

Grand vainqueur, Mick Taylor (il doit rire). Impassible technicien, le blondinet timide torture son instrument sans bouger d'un centimètre. Offrant à son alter égo guitariste, toute la liberté d'usiner ce rock de granit, dans lequel il fait bon se cogner le front. Keith est d'ailleurs magnifique, perché sur des talons hauts, la chevelure argentée. Soyons juste, ce DVD on l'a acheté avant tout pour lui. Un accessit à Bill Wyman, dont les quatre cordes (pour une fois hautes dans le mix) ronflent gras, et jouent enfin leur rôle de câbles de rappel. Le répertoire est standard Stones de ces années là, donc on connait pas cœur. Mais on marche encore une fois. Parce qu'on aurait tellement voulu y être, qu'on avale notre morceau sans faire de chichis. En dépit d'une image un peu sombre tout de même. Quoique le son soit absolument parfait. La sobriété de l'ensemble donnant l'impression d'être dans l'arène. Luttant pour sa place au premier rang, les côtes douloureuses et les cheveux qui collent. Niveau bonus c'est aussi pauvre que frustrant. Deux courtes interviews de Jagger (une d'époque, l'autre récente, preuve que les rides sont un mal qui n'épargne pas les rock stars). Et surtout, trois morceaux pris en répétition, début 1972 à  Montreux. On en connaissait l'audio par les pirates, voici la preuve que la vidéo était aussi présente. Réclamons l'intégrale au prochain volume. Conseillé aux jeunes, pour découvrir tout ce que NRJ leur cache. Et obligatoire pour les vieux, bien sûr.

Laurent

commentaires

Haut de page