Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Jukebox de Monsieur Vinyle!

par lou 12 Novembre 2009, 14:56

Amateur de vinyles, adorateur du 45t, cette rubrique est faites pour vous!!
Monsieur Vinyle plonge pour vous dans sa fantastique collection à la recherche de ces petites perles oubliées qui font tout le charme de ces années 60!


Axis "Long time ago / Shine Lady shine" Riviera 121.370

Difficile de faire un vide greniers sans tomber un jour ou l'autre sur un 45 tours d'AXIS. C'était un groupe grec basé en France qui eut deux tubes "Ela Ela" et "Osanna". Tubes très dispensables. Par contre, un peu plus difficile à trouver celui ci présenté ici, dont la face A est agréable sans être extraordinaire, titre assez lent avec de beaux arrangements progressifs. La face B commence avec une mélodie typique début 70 sur un rythme groovy, puis un bon break basse-batterie, une amorce de piano pour entraîner un long solo de guitare saturée (1 mn) qui sans être très inventif a un son goûtu.

Les 2 titres se retrouvent sur leur premier album dont il existe 2 pressages français un peu différents: privilégiez celui avec la pochette qui présente une cible (mais bien plus rare) car 2 bon titres seront ensuite remplacés par les tubes, Il est rempli de titres que nous qualifierons de heavy psych prog, histoire de vous mettre l'eau à la bouche.

Il existe également un pressage hollandais avec une pochette encore différente. Un second album plus progressif sortira une année plus tard, en1972.

Shine Lady Shine

The Petards "Everybody knows Matilda / Blue fire light" Liberty C006-90794

Ce groupe allemand a tenté sa chance dans plusieurs rateliers: beat, pop, heavy pop a la Equals, prog. Ils firent même un album de reprises de CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL sous le nom de ZONK. Ici, le titre présenté (c'est la face B) fait plutôt dans le heavy psych. La mélodie n'est pas particulièrement géniale mais la rythmique est bien plombée et le son acide. 2 bonnes raisons pour ne pas le laisser dans l'oubli d'autant plus qu'il ne figure je crois sur aucun de leurs 4  albums. La face A est une énergique chanson pop avec arrangements de cuivres. A noter que vu la présence d'armes à feu sur la pochette, ne cherchez pas ailleurs l'explication de leur nom incongru, surtout pour un groupe allemand.

Blue Fire Light

Sir Henry and his Butlers "Camp / Pretty style" Columbia C006-3167

Groupe danois beat formé en 1964. En 1967 ils obtienent un hit avec ce 45 tours.
Passons très rapidement sur la face A, instrumentale,  digne d'un balloche tiré d'un de vos pires cauchemards, avec kazoo (ou sax avec effet), orgue de foire, et piano bastringue. La face B elle mérite l'attention. Elle commence par une exploitation du sitar sur une rythmique minimaliste, un chant soutenu par des choeurs envoutants, prêt à partir sur un tapis volant quand tout à coup, le son se solidifie sérieusement pour emplir réellement tout le spectre sonore. L'orage arrive! Très surprenant.
La pochette ici présentée est celle d'un  pressage italien, il en existe un autre mais sans photo (Columbia DB 8351) uniquement avec le nom du groupe et les titres tout comme  en France (Columbia CF 163) .

Pretty Style

BG System "Je baille / Please" Box 001

BG SYSTEM était un trio suisse emmené par Jean-Jacques EGLI. Auparavant il avait connu le succès en composant un titre pour Larry GRECO (il fit partie des MOUSQUETAIRES puis des RELAX) et accompagné Sylvie VARTAN et Gene VINCENT.
BG SYSTEM sortit un bon album d'inspiration beat et ce 45 tours dont la face B présentée ici est plus heavy. La face A est un beat plutôt humoristique. Le disque chanté en français est une autoproduction.
J.J. EGLI sortit ensuite des 45 tours et est toujours en activité jouant de la country.

Please

Calcium "Elle regarde et elle rit / Il fait jour" Odeon C006-10557

Egérie des années 60 en tant que chanteuse, actrice et mannequin, ZOUZOU abandonne sa carrière solo en 1969 pour former le groupe CALCIUM où elle apparait sous son vrai nom (Danièle CIARLET) pour un 45 tours seulement avec Stéphane et Christophe VILAR (guitares et chant), Patrick GREUSSAY (claviers), Jacques ZINS (basse) et Alain SIRGUY (batterie). L'influence west coast est assez évidente avec cette intro à la BYRDS, le chant mixte masculin-féminin, l'orgue qui tonifie le son et cette basse qui se balade. La face B est bonne également bien qu'un peu moins tonique. On aurait aimer en entendre un peu plus malheureusement, l'aventure s'arrêtera là.

Elle regarde et elle rit.

********************************************************

Dans la section 33Tours...

PETER GRUDZIEN "The Unicorn" PG 1O1 (1974)

Un album légendaire chez les fous de "private pressings" US. Un Johnny Cash sous acide. Johnny Cash par ses influences Country, voire Bluegrass. Acide par ses effets étranges, ses choeurs bizarres.  Les chansons sont très bien écrites. La production est minimale mais celà ne fait qu'ajouter au charme. Gruzien présente là tout l'aspect ambivalent des USA, tel un funambule entre l'orthodoxie de sa musique populaire et l'aspect le plus disjoncté. Et J'avoue avoir un avis très mitigé. Bien sûr, déjà, je ne suis pas fou de Country. Cette musique à mon avis manque de lyrisme et reste trop ancrée dans la réalité et les arrangements déjantés ne suffisent pas à transporter l'auditeur.
Pour conclure, un album interessant mais dont la légende tient plus à la grande rareté qu'à son caractère exceptionnel.

LONDON ALL STAR "British Percussion" Barclay BB 86
 
Quand en 1963 Eddy Mitchell quitte les CHAUSSETTES NOIRES pour commencer une carrière solo. Il part à Londres enregistrer et pour ce, engage des musiciens anglais parmi les meilleurs. Ce groupe prendra comme nom LONDON ALL STAR.  En 1965, BARCLAY permet à ce groupe d'enregistrer un LP en solo, album sorti en France uniquement.Cette galette ravira tous les fanatiques de musique instrumentale et de bandes son des années 60 telles que MISSION IMPOSSIBLE, HAWAI 5-0 etc...Gorgé de Rhythm n' Blues et de Jazz, les musiciens s'éclatent dans tous les sens. Et quels musiciens! Jimmy PAGE (alors dans ses 18 ans), John Mc Laughlin (crédité Johnnie Mc CLOUGHLIN), Arthur GREESLADE...
Il n'est que d'entendre l'intro du premier titre avec deux batteries et une grosse guitare saturée pour comprendre que nous avons affaire à un disque qui sort de l'ordinaire de 1965.
Les percussions, tel une machine infernale, ne laissent aucun répit. Les interventions de Jimmy PAGE (qui co-signe 3 titres) laissent déjà présager d'un talent hord du commun. Court, tranchant, rageur, juste les notes qu'il faut quand il le faut. La section de cuivres est également extrêmement percutante, accentuant le swing.
 
 L'album est produit en stereo, ce qui à l'époque n'était pas encore courrant, par Bobbie Graham, batteur de session qui là cède sa place à Ronnie VERRALL et Andy WHITE. Il travaillera ensuite dans le staff de Barclay, produisant pour lui les In-Betweens (pre  Slade).
Le pressage français est plutôt rare et il existe une réédition CD mais qui ne semble pas facile à trouver.


Merci à Othall, alias Monsieur Vinyle.
Vous pouvez retrouver toutes ces chroniques sur son excellent blog :
Monsieur Vinyle

commentaires

jukebox topprice 27/05/2014 15:57

Hello,
En fouillant dans mes cartons, je suis tombée sur plein de vieux Jukebox magazines datant de 1989 a 1991.
Je suis sur Paris et j'aimerais savoir ou je peux les faire estimer et les revendre.
merci pour votre aide

Haut de page