Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouvel Album des Vibravoid - Distortions

par lou 20 Novembre 2009, 22:36


Comment ça "encore eux ?". Je vous entends gueuler au népotisme, au favoritisme, au chouchoutisme le plus outrancier. Il y a eu la chronique de l'album précédent, l'interview (très bonne) de Fuzzine, et voila que je remets le couvert avec le nouveau disque. "Distortions" qu'il s'appelle. Je chercherais à vous en vendre jusqu'à plus soif, je ne m’y prendrais pas autrement. Notez bien, j'ai une excuse. J'aime beaucoup et c'est excellent. Ce qui nous fait deux raisons de boire Contrex. Et puis, il ne se passe tellement RIEN dans la musique actuelle, que tout ce qui peut nous éloigner du calvaire commun quotidien est miraculeusement bienvenu.

Alors, ça commence avec de gros accords, et il est question de Noël sur Terre. Horreur totale, dans les esprits marqués par les atrocités saisonnières. On respire quand la guitare accroche elle-même les guirlandes. Par ici la sortie M'sieur dames, Kraut n'est pas mort. Le format des chansons a changé, beaucoup plus longues et hypnotiques qu'avant, avec un côté plus carré et immédiat. Mais on monte toujours dans leur Minibus pour les mêmes raisons, la ballade en catapulte sans embrayage. Comme un lance-pierre, boum, allez voir plus haut si j'y suis. Il n’est pas beau le paysage ? Deux reprises cette fois-ci, une d'Amon Düül et une de Can (on va encore le leur reprocher). Et plein d'errances géniales, de moments magiques où la musique change de chemin. Parce qu'elle a le temps, et que si elle rentre à dix heures le soir, c'est pas grave. Assez de néons allumés tout du long, pour retrouver son chemin. 

Vous faites quoi la ? Du patin à glace sur un volcan ? Tout en notant la facilité, l'aisance, avec lesquelles les petits gars de Vibravoid abordent leur sujet ? Bref, ils sont bons, ils font de la super musique. Et l'hiver est en retard. Pensez, même la grenouille d'Albert Simon est tout en haut de son échelle. Aération totale des neurones, facilité d'accès assurée. À consommer à la louche. Demain, on prend des cours de trapèze. Pour retomber facilement sur nos pieds, comme ici. Et foncer à travers le temps et l'espace. Droit devant moussaillons. Le CD comporte un inédit, pour redescendre en douceur.


Laurent.

Lien :

Tripolis

Argos
Athens

commentaires

Haut de page