Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tom Wolfe - Acid Test

par lou 20 Mars 2010, 16:55

http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782020306492.jpgProtagoniste du Nouveau Journalisme, Tom Wolfe signera avec son premier roman un manifeste du psychédélisme. Embarqué dans un autobus dégueulant de Day Glo et empli d’un arsenal d’acides & autres drogues hallucinogènes, Tom narre la formidable épopée des Merry Pranksters de Ken Kesey (Vol au dessus d’un nid de coucou) à travers le pays, qui de la virée en autobus à l’initiation collective du dépassement de soi à travers l’expérience du LSD, posent les fondements de l’éclosion du mouvement psychédélique.

Loin d’en faire un simple récit, Tom Wolfe se penche avec minutie sur la philosophie des Pranksters, décortiquant les personnages, analysant les rouages cramés de cette virée cosmique, les plongés sous acides et cette incroyable exploration collective. La plume de l’auteur est elle-même imprégné de cet esprit cosmique et hallucinatoire, déstructurant ses textes, redondance de faits et martèlement de vérités abruptes qui clôt certains passages totalement délirant.

Acid Test, c’est un voyage en plein cœur de la contre culture américaine, où se télescopent dans un enchevêtrement de trips exaltants et cintrés, les Hells Angels, la Beat Generation (Kerouac, Ginsberg), la Beatlemania (et sa scène monstrueusement flippante), les Grateful Dead, Tim Leary, les Happenings et autres acides test, le FB Eyes (jeu de mot cher à Tom Wolfe)… Tout un pan de l’histoire du mouvement psychédélique en un peu plus de 500 pages, s’enchainant à un rythme infernal. Se dévoile alors le grand danger de cette virée incantatoire. Des conséquences du LSD à la synchronisation des délires, les Pranksters finissent par se retrouver  confronté à la mystification de leurs démarches. Ce qui apparaissait comme une formidable aventure libertaire et collective s’enracine dans les fondements même d’une société castratrice.

Tu es avec le bus, ou tu es en dehors du bus

Désertant le pays suite à de grotesque poursuite (détention de marijuana !), Ken Kesey revient en apôtre, ponctué d’un nouveau message. Le dépassement de l’acide est alors un prétexte à la multiplication des tests qui se font de plus en plus sauvage. Mais la société entre temps a changé, la révolution psychédélique s’est fait bouffer par le libéralisme capitaliste, Graham règne de main de maitre sur San Francisco, et les Pranksters finissent par être en dehors de la société.

Tu es avec la société, ou tu es en dehors

Au final, Acid Test s’apparente à un road movie déglingué, haletant, furieusement vivant, à travers l’embardée la plus dingue et la plus sauvage que les sixties ont connu.

Lou

commentaires

Haut de page