Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cosmic Riders : GNOD, ASTRO CAN CARAVAN, SUNCOIL SECT, THE LEGENDARY PINK DOTS

par lou 8 Mars 2011, 09:42

COSMIC RIDERS

 

Revue de presse et chroniques délirantes

 

GNOD, ASTRO CAN CARAVAN, SUNCOIL SECT, THE LEGENDARY PINK DOTS

GNOD

http://www.music-dash.co.uk/siteimages/bands/gnod07.jpg

La plupart d'entre vous les connait déjà grâce à leur Split avec White Hills : Drop Out.
Pour les autres, prenez White Hills (dans ses moments les plus perchés quand même), Wooden Shjips, Moon Duo ... mais en beaucoup beaucoup plus envapé.
Et puis non en fait, oubliez les tous, prenez plutôt Ash Ra Tempel ou les Cosmic Jokers ! Oui, là on commence vraiment à y être. C'est plein de bruitages bizarres, c'est instrumental et ça va t'emmener très très loin maaaaaaan !
On parlait de cette désagréable manie chez certains groupes (Electric Wizard pour ne pas les citer) à sortir des disques certes superbes mais honteusement rares et donc prompts à affoler les spéculateurs. Ça ne marchera pas avec GNOD, eux ils seraient plutôt ancienne école du genre de leurs illustres prédécesseurs agités voyez vous. Du genre à sortir à la maison des K7 ou des CDR et puis tant qu'à faire, autant en faire profiter tout le monde et essayer de faire croire que le net peut encore être, comme initialement, un lieu de partage. Donc tous leurs K7, CDR et mêmes LP jusqu'ici édités sont disponibles en téléchargement gratuit sur leur blog ou celui de Rocket Recordings : http://rocketrecordings.blogspot.com/
Elle est pas belle la vie ?

 

IN GNOD WE TRUST !

Ce gars les a vu en concert, il a aimé ça le bougre et en parle plutôt bien je trouve. En tout cas moi, ça me donne envie !
"There’s stomping bruiser anthems (think Motorhead on elephant tranquilizers), swirling space rock rituals, crushing Loop-style (circa Fade Out) downer ballads, zoned motorik rhythm workouts, biker howling, black holes, science, industry, infinity, whatever. In short: this is your brain on Gnod. Can’t even describe what a magnetic wrecking ball this album is, an April European tour should help spread the word."


http://www.youtube.com/watch?v=x1jfDgBlngU

 

THE LEGENDARY PINK DOTS

http://turntabling.net/wp-content/uploads/2008/08/legendary-pink-dots-vinyl.jpg

Un disque que je n'avais plus écouté depuis longtemps, et j'avais tort.
Un groupe assez peu connu et qui pourtant mérite qu'on s'y intéresse, ce qui n'est pas forcément facile vu leur discographie assez colossale. C'est que mine de rien, les LEGENDARY PINK DOTS existent depuis 30 ans !
Je les ai découvert totalement par hasard il y a plus de vingt ans ... j'étais encore au lycée ou en première année d'Archi donc en 87 ou 88, et le weekend, quand je rentrais on passait ma copine et moi pas mal de temps à Morlaix à se promener dans les ruelles près du viaduc (aussi parce qu'il n'y avait pas grand monde) et on a croisé ce gars au look un peu zarbi qui nous a posé quelques questions ....

puis de fil en aiguille on a su qu'il était musicien et qu'il jouait ce soir-là dans un club du coin. Il s'agissait en fait de Edward Ka Spel le chanteur du groupe.
Donc on y a été.
J'ai le souvenir (très vague forcément) d'un des concerts les plus étrange auquel j'ai assisté.
Un truc dans ce gout là peut être :
http://www.youtube.com/watch?v=FxfLk_WtyaQ&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=Nz9bKXWejao

Leur musique peut, je pense, mériter le terme de psychédélique tellement elle semble sortir d'un cerveau quelque peu "altéré" voyez vous. Mais elle est aussi plutôt sombre, mélancolique, ce qui vaut à LPD d'être aussi très apprécié depuis longtemps des Goths, un autre album excellent "The Golden Age" de 1988 illustre bien ce côté plus sombre du groupe. Le morceau "The Talent Contest" me fait toujours le même effet à chaque écoute.
Un extrait de cet album : http://www.youtube.com/watch?v=F8Ttus8hvh4&feature=related
J'aime particulièrement ce Live, car il est pet être plus psyché et moins sombre que nombre de leurs disques. Le "souffleur" du groupe est particulièrement excellent, les passages de flûte ou de saxo me rappellent forcément quelques groupes fort appréciés, le morceau "Demolition" en particulier sonne très Gong par moment.

Le groupe tourne toujours, ils ont un peu changé forcément, comme tout le monde, mais Edward Ka Spel reste toujours aussi mystique, aussi "possédé".

 

Il a un p'tit quelque chose de Christian Vander je dirai :

http://richterpixels.free.fr/galerie/RICHTER-MeraLuna2008-TheLegendaryPinkDots.jpg

 

http://www.youtube.com/watch?v=zl5yZqxDlmA&feature=related

http://nathannothinsez.blogspot.com/2009_03_01_archive.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ASTRO CAN CARAVAN

 

Alors autant être clair d'entrée de jeu, le jazz MilesDavissien feutré, smoothy et un tantinet branchouille de Trufaz (même si j'adore ça) on oublie tout de suite. Ici on aurait plutôt affaire à un genre de Big Band foutraque qui aurait un tantinet forcé sur les substances zillicites.

http://www.undomondo.com/wp/wp-content/uploads/wp-post-thumbnail/_x86Cq.jpg

Le noyau de base est composé, en 2010, de 9 musiciens :

Otto Eskelinen - Woodwinds, Farfisa, Samples, Perx
Pharaoh Pirttikangas - Guitar, Perx, Keys
Tomi Kosonen - Saxes, Perx
Joakim Berghäll - Saxes, FX
Hepa Halme- Saxes, Perx
Tuomas Eriksson - Trombone, FX
Erno Haukkala- Trombone, FX
Tuomo Kuure - Bass
Rasmus Pailos - Drums

Auxquels vient se greffer au gré des concerts ou des enregistrements toute une bande de joyeux copains qui peuvent amener le nombre de zicos sur scène à une bonne vingtaine parfois.

Musicalement c'est comment dire ... "spécial". Mettons ... Embryo meets Herbe Rouge. De la musique de fanfare, un groupe de baloche, de musiciens Serbes déchirés, de jolies petites envolées dans la plus droite ligne "Rock In Opposition" (ArtZoyd, Urban Sax, Lard Free), quelques fulgurances Afrobeat ... Mais certains y voient aussi du Sun Ra, du Magma ... Bref, moi j'aime bien !

http://farm4.static.flickr.com/3133/2771126646_afaf43b700.jpg?v=0"Highly experimental, with one foot solidly in the RIO camp and the other in outer space, Astro Can Caravan is an unconventional mix of large ensemble post-Sun Ra cosmic jazz, Magma-influenced Euro-fusion and Herbie Hancock/Miles Davis-styled avant-jazz funk ... The uncanny mesh of horns (trumpet, trombone), winds (sax, oboe, clarinet), guitar, bass, synthesizer and four percussionists, in addition to being unusual when transposed to the context of space rock, creates some undeniably astounding altered states of consciousness if listened to for extended periods of time. The more overtly Arkestra-influenced pieces ("De Revolutionibus Orbium Coelestium" and "Kohoutek") are brilliant, if not wholly original, exercises in solar jazz, in some ways extending, though not surpassing, the experiments in cacophony and atonalism that Sun Ra pioneered on Heliocentric Worlds ... Imagine if Sun Ra's Arkestra were composed of members of Amon Duul II and Can - 21st Century Drifting Episode is the kind of album he would've done."

 

Un 'tite vidéo bien sympatoche :
http://www.youtube.com/watch?v=J_z422PkjMA

http://www.myspace.com/astrocancaravan

 

SUNCOIL SECT 

 

FreeformEnergyFreakout - Rocket Recordings 2000.

http://cdn.7static.com/static/img/sleeveart/00/006/582/0000658206_350.jpg

Des p'tits gars de ... Bristol donc, encore.
De Suncoil Sect je connaissait leur unique album sorti en 2001 que j'avais acheté chez Gibert sur les conseils d'un des excellents vendeurs à qui j'avais demandé un truc du genre "Quelque chose à me conseiller en psyché actuel ?"
Cet album, One Note Obscures Another.
Et bon Dieu que je n'ai pas été déçu !!! Car ce disque est assez exceptionnel; aussi quand j'ai vu cet EP sur Ebay, j'ai sauté dessus.
Ce disque est exceptionnel car totalement inclassable et rigoureusement inconnu. Il a semble t-il complètement disparu des radars dès après sa sortie.
Quasi aucune info sur le groupe trouvable sur le net, aucun morceau sur Youtube (ce qui devient de plus en plus rare même pour les trucs les plus improbables), jamais trouvé l'album sur aucun Blog. Bref un vrai carton !
Ce disque a le droit à tous les qualificatifs selon les endroits. Sur Discogs par exemple il est qualifié de Trip Hop / Shoegazer / Downtempo. Sur Allmusic c'est juste Pop/Rock. Je l'ai aussi vu catalogué Lounge/Jazz ....
Leur musique est un mélange d'instrumentation (Batterie, guitares, basse, sitar, trombonne, saxo, orgue ...) et de bidouillages de bandes, de samples.
Leur centre d'intérêt paraît être assez clair au vu des titres des morceaux : We want to change society, revolution blues, red on black, freeform energy freakout (un terme piqué aux MC5 ou aux Stooges si ma mémoire est exacte, non ?)
C'est uniquement instrumental; les seules voix que l'on peut entendre sont des samples (on reconnait par exemple très très bien un discours de Daniel Cohn-Bendit sur Red On Black); et plutôt jazzy dans l'ensemble (en tout cas c'est comme ça que loi je le ressens).
Il existe un site Myspace de fan où l'on peux écouter quelques morceaux : http://www.myspace.com/suncoilsect

Voici ce qu'en disait le site "Drowned In Sound" :

"Suncoil Sect are one of those bands that seem determined to cross every musical boundary you set in their path. Right from the first track on this, their first album after a number of successful vinyl releases, they combine something undeniably funky with relaxing, ambient post-rock, pulsating drones, samples and energetic creative drumming. The track is called "We want to change society", and by rights it should have it's intended affect, on the music world at least. ----------- To describe the album as instrumental post-rock would be missing the point. Wonderful as it can be, "post-rock" conjures up images of serious-looking men with art degrees laboring over strangely tuned guitars. Suncoil sect are something different. This is experimental in the true sense of the word, but it's also incredibly fun and relaxing to listen to. Hey, you could even dance to it, but don't let that put you off. A funky dub bass sound combines with knowingly psychedelic, unconventional yet catchy guitar riffs and drones, occasional keyboard grooves, layers of feedback and echoes, and drumming that could've been lifted from the world of hip-hop. It's a unique sound that matches their eclectic influences - DJ shadow, My Bloody Valentine, Sun Ra and Miles Davis are all quoted. ----------- Tracks like "Suncoil" manage to weave the droney dynamics and expressive bowed sounds of world music into a tapestry drum'n'bass, post-rock and intense guitar drones. A haunting sax melody blows all over the track mixing with the cut up drones to great effect. "Red on black" could almost be instrumental hip-hop, while the final track, "Freeform energy freakout" lives up to its name, building up more layers than ever before of guitar patterns, bass, feedback, samples, waves of piano and sitar strings. It's the most lively original sound I've heard this year and deserves much attention."

 

Venukse

 

commentaires

Haut de page